Les Palais Royaux d'Abomey: Concepts et mise en valeur de l'immatériel

Goncalves, Aimé (2003) Les Palais Royaux d'Abomey: Concepts et mise en valeur de l'immatériel. In: 14th ICOMOS General Assembly and International Symposium: ‘Place, memory, meaning: preserving intangible values in monuments and sites’, 27 – 31 oct 2003, Victoria Falls, Zimbabwe. [Conference or Workshop Item]

[img] PDF
C2-8_-_Gonçalves.pdf

Download (98kB)

Abstract (in English)

From 1625 to 1900, the Kingdom of Abomey asserted himself as one of the most powerful of the western coast of Africa. The majority of the population is constituted by Fons - a hierarchical social organization, a strong ethnic cohesion, linguistic and cultural diversity.

De 1625 à 1900, le Royaume d’Abomey s’affirma comme l’un des plus puissants de la côte occidentale de l’Afrique. La majorité de la population est constituée par des Fons – une organisation sociale hiérarchisée, une forte cohésion ethnique, linguistique et culturelle. Les principales composantes identifiables au sein de chaque palais : Honnuwa, Kpodoji, Logodo, Ajalalaxo, Dèxo et Adoxo présentent une configuration architecturale qui répond à une logique d’utilisation ou d’interprétation fonctionnelle de l’espace bâti. Les palais royaux sont propriété de droit coutumier collectif. Légués aux princes des familles royales, ces palais se composent des sites et d’espaces qui cachent une immense richesse de ‘‘micro-histoires’’ et suscitent le respect d’une grande partie de la population Le site comporte environ 184 points dispersés, certains à l’état de ruine, mais il est perçu par la communauté comme un « champ de signes » où le moindre tracé, à travers la mémoire, constitue un jalon de l’histoire. Les familles royales sont les premières conservatrices de ce patrimoine et jouent un rôle important en ce qui concerne la vision et la philosophie de conservation et de sauvegarde du site classé qui est pour elles, un lieu de circulation constante et quotidienne et de culte. Les cycles cérémoniels dont la fréquence varie de quatre jours à plusieurs années renforcent l’intérêt attaché à leur conservation. L’authenticité du site est liée à sa fonction, à son histoire et à l’évolution culturelle, technique et sociale de la société aboméenne. Ses expressions tangibles et intangibles sont variées et ont évolué de façon continue ou discontinue suivant la fréquence et le rythme des cérémonies.

Item Type: Conference or Workshop Item (Paper)
Authors:
AuthorsEmail
Goncalves, AiméUNSPECIFIED
Languages: French
Keywords: World Heritage Site; palaces; historic site; protection; management; intangible heritage
Subjects: M.WORLD HERITAGE CONVENTION > 03. World Heritage List
O.INTANGIBLE HERITAGE > 01. Generalities
E.CONSERVATION AND RESTORATION > 05. Sites
Name of monument, town, site, museum: Royal Palaces of Abomey, Benin
UNESCO WHC Number: 323
ICOMOS Special Collection: Scientific Symposium (ICOMOS General Assemblies)
ICOMOS Special Collection Volume: 2003, 14th
Depositing User: Jose Garcia
Date Deposited: 16 Dec 2010 18:09
Last Modified: 13 Jan 2011 19:16
URI: http://openarchive.icomos.org/id/eprint/517

Actions (login required)

View Item View Item

Metadata

Downloads

Downloads per month over past year

View more statistics

© ICOMOS
http://www.international.icomos.org
openarchive(at)icomos.org